Le samedi 4 février a eu lieu notre première réunion des créateurs

au Cosy Corner Coworking café de Paris.

reunion createurs artistes

 

Petite présentation des créateurs présents pour cette première :

 

Stéphanie Ruballe, créatrice de bijoux : Stéphanie crée des bijoux avec de la matière particulière, la mousse Eva. Associée à des perles Swaroski, de la céramique ou du cuir, elle confectionne de bien belles pièces originales et très douces à porter.

Karine Faucher, transformation de meubles, créatrices de pièce unique : Karine passionnée de relooking aime donner une seconde vie aux meubles, elle souhaite ” faire que l’art et l’utile soit accessible à tous” !

Lydia Hornn, fondatrice de l’association Lydi’art : Lydia anime des ateliers créatifs et artistiques à Gagny, participe à des salons en exposant ses créations et celles de ses élèves. Lydia est très impliquée dans la politique de sa ville . Une citation qu’elle affiche lui tient à coeur : ” ce qui ne me passionne pas m’ennuie ” de Sacha Guitry    … on peut la comprendre…

Alexandra Jousse, créatrice textile, un monde de douceur pour petits et grands : Alexandra est une maman brodeuse qui depuis son enfance maitrise les aiguilles ….la couture n’a plus aucun secret pour elle.

Véronique Baka Gueguen, moi-même, fondatrice de l’atelier Lutèce : rien de plus délicat que de parler de moi. Je suis passionnée par la création depuis toujours, j’ai notamment fait beaucoup de sculpture. Depuis 2013 j’ai fondé l’atelier Lutèce qui organise des ateliers créatifs DIY et artistiques, avec un domaine de prédilection, les ateliers sur mesure.

Les thèmes que nous aimerions aborder sont multiples et ils sont récurrents chez les créateurs et artistes :

  • se faire connaitre
  • vendre sur internet
  • vendre en boutique
  • vendre en boutique éphémère
  • vendre sur les marchés dont les marchés de noël
  • affirmer son style, se démarquer
  • avoir des activités complémentaires

Comme vous pouvez l’imaginer, nous n’avons pu aborder toutes ses thématiques en seulement 2 heures mais nous avons trouvé quelques pistes intéressantes :

Les boutiques éphémères :

nous avons abordé le sujet des boutiques éphémères, car Karine, Stephanie et Alexandra ont pu tester ce mode de vente très actuel. Il est difficile de connaitre réellement si cela est bénéfique. Cela va dépendre de plusieurs éléments : le coût de la location, l’emplacement, la saison( attention aux vacances scolaires ), la communication qui va être faite en amont de l’événement, qui tient la boutique ( permanences créateurs très chronophages).

Pour certains créateurs, être régulièrement dans une même boutique permet aussi de fidéliser et d’être identifié sur un lieu référent. La boutique Capsule Market accueille régulièrement les mêmes créateurs qui présentent à chaque fois leur nouvelle collection. Cela permet aussi au client de savoir ou retrouver physiquement un créateur.

Karine organise ses prochaines ventes en boutique éphémère et a décidé de louer elle-même le lieu. Elle a trouvé d’autres créateurs qui exposeraient dans un but bien précis : avoir la main sur le projet, mutualiser sur la communication de l’évènement et réduire les coûts en évitant les intermédiaires. Les créateurs font donc une réelle économie, par contre cela leur demande beaucoup de travail : recherche de local, recherche de créateur, communication, prendre une assurance, faire les contrats , organiser un vernissage……

mobilier createur piece unique

photo : Karine Faucher Personigo

Se faire connaitre sur Internet : 

Les photos: mises en avant 

En discutant sur le thème : Le site du Créateur ou les sites tels que Etsy, Little market et une plateforme boutique en ligne de créateurs que je ne connaissais pas Matières et Shopping, nous avons très vite abordé la mise en avant du produit sur internet et donc les photos. Bien souvent nous rencontrons tous un souci : comment faire de belles photos pour mettre ses produits en avant.

Lydia nous a alors parlé des annonces Wanted  : Le principe est simple. Il y a des plateformes d’échanges de services professionnels : un photographe cherche à se faire connaitre, il a besoin de sujets à photographier pour faire son book, il vous cite ou fait référence à vos produits et vous vous utilisez ses photos en le citant également. Cela fait le bonheur de tout le monde avec un coût très très réduit.

Un groupe facebook de collaboration modele et photographe

Nommer les photos pour un bon référencement 

Maintenant que vous avez de bien jolies photos, comment obtenir plus de visibilité sur internet ? Pour beaucoup nous utilisons WordPress , prestashop ou autre ….

Vous avez normalement la possibilité de nommer vos fichiers photos, sinon il vous faudra les nommer en amont. Pensez à bien donner un nom qui correspond à votre produit :

Si je cherche un meuble relooké fait main : je risque de chercher sur google : meuble ou le meuble précis par exemple commode relookée fait main ou artisanat, upcycling, vintage. Il faut toujours se demander ce que va taper l’internaute qui cherche un produit et surtout tomber sur celui que vous vendez. Souvent on va sur google image pour avoir un aperçu rapide….de plus cela vous permettra de mieux être référencé sur internet.

Les marchés 

J’ai voulu savoir comment s’organisent les marchés dans les villes, comme les marchés de Noël et Lydia maîtrise bien le sujet dans son département.

Le constat est simple, il n’y a pas de règles. Dans certaines villes, les mairies organisent des marchés pour les artisans, les créateurs…..Cela peut être gratuit comme payant.

Parfois les marchés ne sont dédiés qu’aux associations et en général cela est gratuit.

Les associations de commerçants organisent parfois des marchés pour mettre en avant leurs produits.

Il vous faudra donc contacter les mairies afin de savoir qui gère le marché et ensuite connaitre les modalités pour être exposant.

Le prix de vente :

A combien afficher ses créations ?

Bien sûr c’est essentiel à la survie de son activité. Il ne faut pas oublier qu’il faut trouver son style, pouvoir se différencier, se faire remarquer. Par contre comment faire pour établir son prix quand on passe des heures à confectionner une pièce à la main, par le suite devoir afficher un prix qui ne correspond pas aux habitudes des consommateurs habitués aux chaines qui produisent à l’étranger où la main d’oeuvre a un cout si bas ?

C’est une réelle difficulté car il faut aussi faire passer le message aux consommateurs : article fait main, en France, on se demande si il ne faut pas afficher le nombre d’heures !

Bien souvent ceux ou celles qui veulent lancer une ligne vestimentaire, devront créer en France et ensuite faire faire la confection à l’étranger pour avoir un prix abordable …..

Quelle serait alors la solution ? Nous n’avons pas vraiment la réponse, on ne peut que constater que les prix élevés sont dans le luxe …alors en exagérant certes mais si vous confectionnez des vètements, ne faudrait il pas utiliser des strass de Swarovski, même quelques diamants et du fil d’or ? …..

Les deux heures ont défilé, nous n’avons pas vu le temps passer et nous avions encore beaucoup de points à aborder.

L’idéal serait de trouver un local ou un café où faire nos réunions et aussi avoir les retours d’expériences ….

Pour cela nous avons besoin de vous tous, si vous avez des idées, des moyens d’avancer n’hésitez pas, partageons 🙂

La prochaine réunion aura lieu le samedi 25 février 10h30 au Cosy Corner, Welcome

Les News des créateurs :

Karine PersonIgo présentera ses pièces uniques du 20 au 26 février

boutique ephemere mobilier et decoration paris

Sophie Fourmaux ” Home Sweet Brocante ” au salon Art et déco du 23 au 26 février 2017 Grande Halle de la Villette

Salon art et deco créateurs maison objet

Véronique Baka Gueguen